Blog

Conseils pour mieux vivre le confinement

***

Bonjour à toutes et à tous,

Le fait de subir un confinement et de surcroît pendant une pandémie est un évènement marquant qui peut s’avérer très lourd pour certains.

Il est prouvé que le stress, l’anxiété, l’isolement et la sédentarité fragilisent autant l’équilibre mental, émotionnel que physique.

Via cet article et ces quelques suggestions, j’ai à cœur de vous aider à vivre le mieux possible cette période et à la traverser sans trop de heurte.

Le corps et l’esprit étant étroitement liés, je vous conseille avant tout de prendre soin de l’un comme de l’autre. Pour cela, vous pouvez :

1. Accepter d’être confiné :

Plus vous lâcherez prise face à la situation, plus elle sera facile à vivre pour vous.

2. Éviter les facteurs stressants/anxiogènes :

Il n’est pas nécessaire de vous exposer à des informations anxiogènes de manière prolongée. De plus, quitte à se renseigner, écouter les informations, lire des articles… faites le auprès de sources fiables.

3. Limiter l’exposition aux écrans :

L’utilisation excessive des écrans peut engendrer de nombreux désordres : perturbation du sommeil, augmentation du stress… Vous êtes déjà « ultra » sédentaire par obligation alors ne restez pas en plus cloué sur votre canapé !

4. Mettre en place une routine :

Notre équilibre dépend de repères, il est préférable pour cela que nos journées soient rythmées. Instaurez donc des créneaux horaires fixes pour les repas, les levés et couchés, les temps consacrés à l’hygiène et aux activités…

5. Transformer cette période en quelque chose de positif :

Vous pouvez aussi profiter du confinement pour apprendre une langue étrangère sur https://fr.duolingo.com/, découvrir une activité que vous pouvez pratiquer à votre domicile ou autre…

6. Grandir :

Votre disponibilité est favorable à votre développement personnel. Vous pouvez :

– prendre soin de votre enfant intérieur (https://www.youtube.com/watch?v=4UQHHDxFgZU),

– utiliser l’énnéagramme : http://mag.monchval.com/lenneagramme-outil-de-developpement-personnel/,

– apprendre les accords toltèques (https://www.sechangersoi.be/4Articles/AccordsTolteques.pdf),

– vous libérer de vos émotions en pratiquant de l’E.F.T. (contactez moi sur fridel-amelie@gmx.fr pour recevoir des fiches afin d’apprendre les bases de l’E.F.T. ATTENTION : je vous conseille vivement de ne pas traiter en autonomie les évènements traumatiques porteur de charges émotionnelles trop importantes),

– apprendre à vivre le moment présent (https://www.youtube.com/watch?v=qzPrcnpcELc)

– utiliser les bonhommes allumettes pour couper les liens (https://www.youtube.com/watch?v=Slg8jZY2Hd4),

– guérir de ses blessures (https://www.youtube.com/watch?v=a-SESNfB-QM)

– pratiquer le ho’oponopono

– etc….

7. Cultiver l’intention :

Cela peut être : apporter plus d’amour dans votre vie, être plus dans l’empathie/l’auto-empathie, remercier la vie, accepter ses dualités intérieures, avoir confiance en vous… Essayez tous les matins de mettre en lumière ce dont vous avez besoin pour vous sentir serein. Une fois cela fait, réfléchissez comment y arriver et essayez de vous y tenir dans la journée.

8. Relativiser, être optimiste et positif :

Votre cerveau se « prendra au jeu » et le fera ensuite naturellement. En plus, le positif attire le positif…

9. Sourire le plus possible :

En souriant vous libérez des hormones du bien être (ocytocine, endorphine, sérotonine…). Le sourire étant contagieux, introduisez cette dynamique vertueuse dans votre foyer. Si vous êtes seul, utilisez un miroir 😉 (ça marche aussi !).

10. Méditer, se relaxer, respirer en conscience :

Ces pratiques sont très bénéfiques pour solidifier votre santé morale. Pour les non initiés, vous trouverez des méditations guidées, des musiques relaxantes, des conseils pour faire de la cohérence cardiaque, de la sophrologie… sur internet.

11. Prendre soin de vous :

Bichonnez vous. Le soin de l’esprit passe aussi par le soin du corps, alors profitez en pour vous faire des masques, vous auto masser, prendre un bain… Je vous conseille de continuer à vous habiller tous les jours même si vous ne sortez pas…

12. Limiter votre consommation d’alcool/de drogues :

Prenez garde pendant le confinement : la consommation récréative de ces substances peut vite devenir excessive. De l’excès à l’addiction, le pas peut être vite franchi. Restez vigilent !

13. Prendre l’air et le soleil :

Si vous n’avez pas d’extérieur, installez vous sur votre balcon ou à votre fenêtre au moins 30 minutes par jour…

La vitamine D que nous procure le soleil a un rôle essentiel dans notre bien être.

De plus, prendre l’air frais est indispensable. Cela permet notamment à votre cerveau de produire des GABA : neurotransmetteurs permettant de réguler les émotions, de se calmer, se relaxer…

14. Pratiquer une ou plusieurs activité(s) sportives :

L’OMS préconise une activité physique de 30 minutes 5 fois par semaine : vélo d’appartement, musculation, yoga, danse… Cela favorise votre bien être.

15. Pratiquer des activités de loisirs :

Vous pouvez jardiner, bricoler, jouer de la musique, lire…

16. Fixer un objectif :

Fixez vous un objectif à réaliser dans la journée. Adonnez vous à des tâches mises en attente depuis longtemps. Cela vous permettra de satisfaire votre besoin d’accomplissement Vous pouvez par exemple laver votre frigo, triez vos habits, vos photos, vos documents administratifs, ranger vos placards, peindre votre palissade…

17. Se sentir utile :

Vous vous ennuyez et cherchez à vous occuper ? Vous pouvez aussi profiter de cette période pour partager vos connaissances, votre savoir, soit avec les personnes de votre foyer, soit par téléphone pour vos proches, ou via les réseaux sociaux…

18. Manger sainement :

Plusieurs études ont démontré que le gras, le sucre, les additifs… que l’on trouve en quantité dans les produits transformés ont un impact sur notre humeur. D’autre études ont démontré que manger en trop grosse quantité ou trop souvent nous fatiguait et permettait au stress de mieux s’installer… On peut donc considérer que la santé morale passe aussi par l’assiette. Ayez une alimentation variée et équilibrée, mangez des quantités raisonnables et évitez aussi les grignotages.

Vous pouvez même durant cette période profiter des multiples bienfaits du jeûne (www.nutreatif.com/jeune-vertus-therapeutiques/)…

19. Booster vos défenses naturelles :

Ainsi vous serez plus confiant dans les capacités que votre corps a à combattre ce virus en cas de contamination : pour savoir comment renforcez votre système immunitaire, je vous invite à lire les articles de Cathy Marquis Naturopathe en cliquant sur le lien suivant : https://www.naturopathe-revel.com/blog

20. Garder un lien social :

En tant qu’être sociable, nous avons un réel besoin des autres. A défaut de pouvoir voir vos amis, vos collègues de boulot ou toutes autres personnes, appelez, faites des visios avec votre entourage, envoyez leurs des mails et/ou des textos.

En couple, en famille ou en colocation, il est aussi bon de :

21. Poser un cadre :

Il n’est pas toujours facile d’être confiné pendant plusieurs semaines avec d’autres personnes. Pour maintenir une bonne entente et afin que chacun se sente respecté, instaurez des règles. Définissez clairement les temps pour soi, les temps de partage, l’espace de chacun…

22. Partager du temps :

Il me paraît essentiel de passer du temps avec les gens que l’on aime. Que vous habitiez en famille, en couple ou avec des colocataires, il est toujours agréable de faire des jeux à plusieurs, de lire des histoires à ses enfants, de discuter, de bricoler ensemble…

23. Éviter et désamorcer les conflits :

En période de promiscuité continu, il est bon de faire des efforts pour éviter les conflits. Avec les enfants vous pouvez par exemple employer la discipline dite positive, bienveillance ou non violente (les auteurs de ce site s’inspirent d’Isabelle Filliozat, Maria Montessori, Catherine Guegen, Jane Nelsen… : https://www.famille-epanouie.fr/).

Je vous conseille de désamorcer les conflits au fur et à mesure qu’ils apparaissent. La Communication Non Violente est un outil fabuleux pour cela. Vous pouvez l’utiliser avec toutes personnes quelque soit son âge. Pour en savoir plus vous pouvez vous rendre sur les adresses suivantes : https://www.youtube.com/watch?v=bIjRxdN-kL8 ou http://www.yogapassion.fr/communication-non-violente-cnv/

Avec les enfants, vous pouvez notamment :

24. Les laisser s’ennuyer :

Cela peut paraître insensé pour certains mais c’est en s’ennuyant que vos enfants développent leurs capacités à rêver, à créer, à se motiver…

25. Leurs proposer des activités :

Les enfants adorent créer, inventer, s’amuser… Bien qu’ils débordent d’imagination pour s’occuper, ils apprécient aussi qu’on leurs propose de temps à autre des activités à faire en autonomie : élaboration d’un goûter, loisirs créatifs, entraînement d’espion (https://vv0wv0xv.sibpages.com/?utm_source=email&utm_medium=referral&utm_campaign=entrainement-espion)…

26. Les responsabiliser :

Pour favoriser l’estime de soi de vos enfants, faites leurs confiance. Ils adorent ça ! Permettez leurs de se responsabiliser. En plus, ça leur sera utile en grandissant quant ils seront dans l’obligation d’être autonome. Vous pouvez leurs demander de ranger leurs chambres, d’étendre le linge, de mettre la table. Selon leurs âges, accompagnez les dans ces tâches.

Les enfants sont des êtres sensibles. Ils absorbent les informations comme des éponges. A ce titre, ils ressentent les énergies ambiantes, telles que le stress, la peur… Je vous préconise donc de faire attention à vos enfants et de :

27. Expliquer la situation :

Même s’ils ne semblent pas se poser des questions et que vous ayez l’impression que ce soit « OK » pour eux, gardez en tête que les enfants n’expriment que très rarement verbalement leurs angoisses, stress… Il est fort probable que la situation actuelle engendre aussi de l’anxiété, des inquiétudes… chez eux. Soyez disponible pour répondre à leurs questions. Expliquez leurs ce qu’il se passe, avec des mots simples. Dites leurs pourquoi les personnes doivent rester à la maison et que vous êtes en sécurité …

28. Limiter l’exposition aux information extérieur :

Les informations extérieur peuvent être anxiogènes pour les enfants. Pour les mêmes raisons que citées plus haut, limiter l’exposition à ces informations.

Vous trouverez gratuitement et en quantité des astuces, idées, tutos sur internet pour vous occupez durant cette période : e-books, concerts, visites de musées, coaching sportif, cours de yoga, de cuisine, activités de loisirs créatifs pour adultes ou enfants…

Ces conseils peuvent s’apparenter à des règles qui peuvent en plus vous paraître strictes. L’idéal est de suivre les conseils qui vous parlent, vous donnent envie. Et de ne surtout pas faire les choses à contre cœur. Écoutez-vous et écoutez vos proches…

N’hésitez pas à partager ces quelques conseils par mail ou sur vos réseaux sociaux et à aimer ma page (https://www.facebook.com/Am%C3%A9lie-Fridel-Psychopraticienne-sp%C3%A9cialis%C3%A9e-en-EFT–162801857868858/?modal=admin_todo_tour) afin de recevoir tous mes articles.

Prenez soin de vous.

Je souhaite sincèrement que cette période vous procure paix et bien être.

Chaleureusement.

Amélie FRIDEL